Le president OBAMA officialise l’INTERDICTION des LOBBYISTES dans les comites consultatifs

En juin dernier, le président Obama a officiellement fait de l’interdiction pour les lobbyistes de siéger dans les commissions consultatives de l’exécutif une partie de sa politique de l’administration. En effet, dans une note du 18 juin, le président des Etats-Unis a demandé aux responsables des départements et organismes de l’exécutif de bloquer toute nouvelle nomination de lobbyistes à des comités consultatifs ou autres conseils et commissions.
« Mon administration s’est engagée à réduire l’influence excessive des intérêts particuliers qui pendant trop longtemps ont déterminé l’ordre du jour national et ont couvert la voix des américains ordinaires », a t-il écrit, ajoutant qu’il s’agit là de « la politique officielle de [son] administration. »
Les lobbyistes, ainsi que le Bureau du Représentant américain au commerce, ont exprimé leurs craintes que cette mesure prive les conseils et comités d’expertises utiles. Mais si Obama a reconnu dans sa note que les lobbyistes « peuvent parfois jouer un rôle constructif en communiquant des informations au gouvernement », il a répété que la présence de lobbyistes à des positions privilégiées au sein de l’exécutif peut donner l’impression que certains groupes ont plus accès à la Maison-Blanche que d’autres, et que certains intérêts particuliers exercent de cette manière une influence disproportionnée.
Le directeur du Bureau de la Gestion et du Budget doit fournir les lignes directrices de cette nouvelle politique à la mi-septembre.
Cette décision fait suite à d’autres mesures qu’Obama a prises pour limiter la présence des représentants d’intérêts dans son administration, notamment une ordonnance empêchant les lobbyistes d’obtenir des postes gouvernementaux dans le domaine dans lequel ils ont précédemment exercé leurs activités.

Publié le 23/08/2010 dans
Etats-Unis


http://www.lobbyiste.org/wp-content/themes/platform