Lobbying : les ONG plus efficaces que les industriels à Bruxelles

Une étude parue en 2016 de trois professeurs de la London School of Economics met en évidence un constat pour le moins surprenant. Les organisations non gouvernementales seraient plus efficaces que les industriels et les associations professionnelles dans leurs actions de lobbying à Bruxelles.

 

Daniel Guéguen, professeur au Collège d’Europe, reprend ces conclusions dans un article publié sur Linkedin pour en évoquer quelques causes.

Il souligne tout d’abord le fait que l’agenda européen est dicté par les ONG (pesticides, OGM, nucléaire), ce qui met les industriels dans une position défensive. La législation européenne allant vers toujours plus de régulation, notamment en termes de règles techniques, constituerait également un frein pour les industriels plus lents à adapter leurs structures.

Enfin, la multiplication des consultations publiques serait un atout pour les ONG : plus réactives, meilleures communicantes et plus légères en termes de structure, elles seraient davantage adaptées à cette forme de démocratie participative.

 

Consulter l’article

Publié le 23/05/2016 dans
News


http://www.lobbyiste.org/wp-content/themes/platform