L’association des lobbyistes suisses fait le ménage dans ses rangs

Le quotidien suisse Le Temps publie sur son site internet un article au sujet de la Société suisse de Public Affairs (SSPA), l’association qui regroupe les principaux cabinets de lobbying et d’affaires publiques helvétiques.

L’association a récemment adopté un code de déontologie et créé une commission d’éthique pour mettre en place des règles de transparence strictes sur les mandats exercés, auprès du parlement et de l’administration. Cinq organisations ont été exclues de l’association à la suite de cette nouvelle règlementation pour non respect des règles de transparence, ayant refusé de déclarer le nom de leurs clients. Les organisations visées sont des agences de communication et cet épisode démontre à nouveau que ces agences constituent l’une des zones grises du lobbying.

Découvrir l’article

Publié le 06/07/2016 dans
News


http://www.lobbyiste.org/wp-content/themes/platform