La loi Sapin 2 se trompe de cible

Géry Lecerf, professeur à l’IEP de Lille et membre du réseau BASE, publie une tribune dans les Echos au sujet du projet de loi Sapin 2.
Alors que la loi cible surtout les agences de lobbying, l’universitaire rappelle que « la balle est dans le camp des institutions » et met en garde contre 2 écueils présents dans le projet de loi : la définition trop restrictive des représentants d’intérêt, qui instaure des exceptions non justifiées ; et les modalités de consultation/dialogue dans le processus de décision publique, qui sont cantonnées au seul registre de transparence.
Publié le 11/04/2016 dans
News


http://www.lobbyiste.org/wp-content/themes/platform