L’AFCL souhaite ses vœux

Le 12 Janvier, Capucine Frandre, Présidente de l’Association des Conseils en lobbying et affaires publiques (AFCL), Alexandre de Montesquiou, Secrétaire général, Pascal Tallon, Vice-président, et Florence Maisel, Trésorière, ont accueilli les nouveaux adhérents, et souhaité leurs vœux pour l’année 2010.

A cette occasion, Capucine Fandre a rappelé les évènements majeurs de l’année 2009, en particulier la recherche de déontologie dans les métiers du lobbying, et la démarcheitiée par l’Assemblée Nationale et le Sénat. Elle a appelé à poursuivre le dialogue afin d’aboutir à une mise en place effective des mesures proposées. L’AFCL se félicite de la légitimité et de la reconnaissance accordée aux métiers du lobbying, mais il ne s’agit là que d’une première étape. En effet, ces mesures réglementent un accès, mais pas un exercice professionnel du lobbying. Elle a enfin rappelé que, depuis sa création, la charte de déontologie de l’AFCL demeure le socle de ralliement de tous ses adhérents.

De nouveaux objectifs doivent donc être fixées pour 2010. Il s’agit de mieux faire connaître le métier de lobbyiste et définir le cadre des missions confiées aux Conseils en lobbying et affaires publiques. « Alors que les entreprises redécouvrent le sens de l’État, notre métier de conseil doit retrouver sa vraie valeur et légitimité » a-t-elle expliqué. Depuis six mois, l’AFCL a donc initié un travail d’équipe qui se poursuivra en 2010 avec le travail des comissions et l’ouverture d’un nouveau site internet.

Pascal Tallon, Vice-Président, a ensuite détaillé la volonté de l’AFCL de travailler sur le métier de lobbyiste en collaboration avec l’ARPP, le Syntec Conseil, le MEDEF, Base, et les avocats. Des rencontres seront proposées au cours du trimestre dans une démarche de dialogue et de parteunariat.

Alexandre de Montesquiou a rappelé la liste des commissions, chargées de présenter les orientations du bureau. La commission de déontologie a annoncé le toilettage de la Charte de l’AFCL et la création d’un comité d’experts. La commission Europe est chargée de surveiller l’évolution des réglementations à Bruxelles tandis que la commission Image a travaillé à communiquer sur le lobbying auprès des journalistes notamment. Enfin, pour 2010, l’AFCL annonce la création de deux nouvelles commissions : la commission International, et la commission Formation.

Florence Maisel a résumé les différents points de la nouvelle politique d’adhésionde l’AFCL, une démarche en plusieurs étapes, avec un dossier d’adhésion à remplir qui comprend en particulier des renseignements sur l’entreprise (qui resteront confidentiels) et la motivation de l’adhérent. Autre point majeur de la procédure d’adhésion, la signature de la Charte de déontologie. Enfin, afin de faire connaître la nouvelle génération des conseillers en lobbying, deux adhérents sont désormais acceptés par société.

Florence Maisel a ensuite accueilli les nouveaux adhérents dont 7 nouvelles sociétés et 6 seconds adhérents de sociétés déjà présentes. Elle a enfin remis les premières cartes d’adhérents aux membres de l’AFCL.

Publié le 15/01/2010 dans
Boury & Associés


http://www.lobbyiste.org/wp-content/themes/platform