Cornelia Woll publie Le lobbying à rebours, éditions Presses de Sciences-Po

13/09/2011
Cornelia Woll

Cornelia Woll, chercheuse au Centre de Recherche et d’Etudes Internationales (CERI), a publié aux éditions Presses de Sciences Po Le lobbying à rebours. Elle est également l’auteur de Firm Interests: How Governments Shape Business Lobbying on Global Trade, et Les usages de l’Europe : acteurs et transformations européennes. Depuis juin 2008, elle est Directrice scientifique adjointe de Sciences Po. Elle dirige par ailleurs un groupe de jeunes chercheurs au Max Planck Institute for the Study of Societies.

 

Cornelia Woll

Dans cet ouvrage, elle s’intéresse aux stratégies des entreprises et interroge le mythe de l’influence des multinationales sur la conduite des politiques économiques.

Loin de dicter aux États la marche à suivre ces vingt dernières années en matière de libéralisation, plus incertaines que l’on imagine quant à leurs préférences et à leurs intérêts économiques sur ce sujet, ces entreprises ont défini leurs choix en fonction du contexte institutionnel et politique national.

Que ces décisions se révèlent favorables à l’intérêt général ou non, l’arbitrage ultime est revenu aux décideurs politiques et administratifs, ces derniers exerçant un « lobbying à rebours » sur les entreprises. Telle est la thèse iconoclaste de ce livre qui permet de mieux appréhender succès, limites et influence réelle du secteur privé sur les politiques publiques.

Lire l’article du Monde à ce sujet.

Lire la suite

Le site Internet de Vincent Nouzille décrypte la « France des réseaux »

31/08/2011

Le journaliste Vincent Nouzille s’est intéressé de près aux arcanes du pouvoir et des réseaux d’influence en France. Il y consacre un site d’édition qui publie chaque semaine un dossier richement documenté sur un thème précis : La France des réseaux

Cette semaine, par exemple, il s’est intéressé aux réseaux des think-tanks, et explore l’origine, le fonctionnement, l’influence et les personnages clés de ces institutions encore peu connues. Chaque numéro un intérêt particulier: le réseau des femmes dirigeantes, leclub des juristes, les gourous de la com…

Ce site d’édition qui regroupe plus de 800 pages, 500 photos et 5 heures de vidéo propose une forme de lecture originale et efficace, qui dévoile chaque jour de la semaine un nouveau chapitre du dossier. Clair et bien organisé, le site Internet donne accès aux reportages hebdomadaires par un simple paiement en ligne.

Lire la suite

Une nouvelle étude de la Foundation for Public Affairs pour comprendre les relations publiques dans l’UE

27/12/2010

La Foundation for Public Affairs vient de publier Opening Doors in Brussels : Managing Government Relations in the EU, une introduction au fonctionnement des nouvelles institutions de l’UE destinée aux cadres des affaires publiques.

Il faut rappeler qu’en 2009, avec l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, les institutions européennes principales, dont la Commission européenne, le Parlement européen, le Conseil des Ministres et le Conseil de l’Union européenne, se sont données des rôles clairs et permanents au sein de l’UE. Si les responsables des affaires publiques basés aux Etats-Unis peuvent être à l’aise avec le fonctionnement des Etats européens pris individuellement, le fonctionnement de ces nouvelles institutions basées à Bruxelles peut leur être difficile à appréhender.

Ecrit par Elisabeth Judd, Opening Doors in Brussels : Managing Government Relations in the EU donne la parole à plus de vingt sociétés spécialistes des affaires publiques et experts dans les affaires européennes, qui expliquent comment les institutions européennes fonctionnent, et comment, pour les spécialistes des affaires publiques, gérer avec succès leurs relations publiques à Bruxelles. L’étude prend comme exemples les cas de sociétés telles que Kodak, Dow, Motorola et Novozymes.

Cliquez ici pour télécharger le document.

Lire la suite

Un rapport sur le role du responsable des Affaires Publiques dans la gestion des risques d’une entreprise

02/12/2010

La Foundation for Public Affairs vient de publier un nouveau rapport intitulé « Managing Risk : Public Affairs and Entreprise Risk Management ». Le but est d’aider les responsables des affaires publiques dans les entreprises à comprendre et mettre en place des processus de gestion du risque (ERM, Enterprise Risk Management) dans leurs organisations.

Si les principes de la gestion du risque sont familiers à beaucoup de spécialistes des affaires publiques, le concept d’ERM est relativement nouveau. Il se définit comme un effort d’identification et de gestion des risques politiques, opérationnels, économiques ou gouvernementaux à travers toute l’entreprise.

Ecrit par Tom Price, l’ouvrage utilise de nombreux exemples d’entreprises (notamment Union Pacific, Chevron et Deere & Company) pour montrer comment les personnes chargées des affaires publiques participent de plus en plus aux efforts de leurs entreprises pour contrôler le risque, et comment le professionnel des affaires publiques peut organiser cette gestion des risques.

Cliquez ici pour télécharger le rapport en pdf et là pour l’acheter en version papier.

Lire la suite

Un manuel d’Eric Giuily sur la communication institutionnelle

01/12/2010

Ce nouveau billet pour vous annoncer la sortie aux PUF d’un manuel de notre confrère Eric Giuily : La communication institutionnelle – Privé / public : le manuel des stratégies.

Je vous livre le texte de la 4e de couverture :
Le logo du nouveau groupe GDF SUEZ, la dernière campagne d’EDF pour illustrer une nouvelle signature, le financement par Areva du Défi Français pour l’America Cup / Louis Vuitton, l’annonce par le créateur de Poweo, Charles Beigbeider, qu’il vend sa participation dans l’entreprise à son actionnaire majoritaire, l’interview du directeur général de Total qui déplore l’image de son groupe auprès du grand public et des leaders d’opinion : autant de manifestations d’une même réalité. Le marché de l’énergie est en pleine révolution, la communication institutionnelle des principaux acteurs s’emballe et envahit les médias.

À quoi sert l’image institutionnelle ? Comment la construit-on ? D’après quelles stratégies, avec quels outils, pour quelles cibles ? Telles sont les questions auxquelles répond Éric Giuily. Son ouvrage, La communication institutionnelle, entraîne le lecteur dans les coulisses des métiers qui font et refont l’identité, l’image et la réputation des entreprises ou des institutions.

Dans toutes les bonnes librairies.

Lire la suite

http://www.lobbyiste.org/wp-content/themes/platform